Arts Premiers à Joinville (52)

L’exposition s’appelle exactement : Arts Premiers, Chroniques du Sacré, et elle se tient au Château du Grand Jardin à Joinville. Elle est totalement exceptionnelle pour deux raisons, d’abord l’intention du commissaire Bruno Frey qui propose « un double regard, dans une mise en perspective à la fois ethnologique et artistique »  et le choix, la diversité des oeuvres ici exposées qui sont toutes d’une beauté exceptionnelle – du jamais vu !

numeriser0001_1.1257759667.jpg  Statuette Sénoufo Côte d’Ivoire (1)

Mais le pari réussi est bien là : alors qu’on a cru longtemps que les statues mourraient aussi ;  c’est une idée, je crois, qui nous vient de Malraux, une fois extraites de leur contexte rituel et culturel au sens large, il apparaît aujourd’hui qu’elles rayonnent d’une vie entièrement neuve et plus éclatante que jamais, exposées en une perspective artistique, un point de vue de poésie vivante. Ceci est clairement énoncé dans une présentation de Jacqueline Hanin, présidente du Centre culturel de rencontre du Grand Jardin : « L’art se réfère au secret divin qui est au plus profond de toutes choses et il l’exprime souvent plus facilement et mieux que les discours philosophiques ou théologiques. Les arts premiers s’enracinent dans la profondeur de cet être humain. »

numeriser0002_1.1257759688.jpg Personnage féminin, Bas-Sépik, Nouvelle-Guinée (1)

Je tiens à souligner tout particulièrement l’extrême audace de cette exposition qui consiste à présenter également des exemples d’un art chrétien médiéval ou pré-renaissant qui illustrent la même thèse universaliste consacrant la valeur esthétique comme valeur spirituelle ‘première’ au sens où l’on parlait jadis de philosophie ‘première’.

PS au 27.11.09 : Je dois à la vigilance et au zèle d’une amie d’avoir pu récupérer le précieux document diffusé par le Grand Jardin pour présenter cette exposition. J’en profite pour citer ce long passage qui m’a beaucoup donné à penser :

« Les statues meurent aussi », c’était le titre laconique du film longtemps interdit d’Alain Resnais et de Chris Maker. Les satues meurent de ne plus être que des objets d’art : exposées, étiquetées, momifiées, embaumées… elles sont décontextualisées, désactivées, récupérées de façon mortifère. Mais comme l’affirme François Warin (in La passion de l’origine : essai sur la généalogie des arts premiers, Ellipses Marketing 2006), « en entrant dans l’espace de l’art, l’oeuvre est en même temps élevée au statut d’oeuvre d’art dans une métamorphose qui accomplit ce qui, en elle, était en puissance : elle devient oeuvre d’art en échappant à son temps et à ses créateurs, elle transcende alors ses limites culturelles pour acquérir une pleine et totale universalité : car ce n’est que dans le silence des musées et sous le feu de leurs projecteurs que masques et statuettes surgissent vraiment, dans leur splendeur sacrée, comme des apparitions saisissantes, immobiles et soudaines. Comme son nom l’indique, c’est le musée qui a pris la relève des muses, et la vie des musées n’a pu se continuer que sur la mort des dieux et des idoles. C’est dans son espace que les statues, délivrées de tout ce qui n’était pas elles, apparaissent pour la première fois comme telles, de sorte que l’on peut dire : les statues vivent aussi ! » 

numeriser0003_1_1.1257759708.jpg Christ en gloire, France, 14ème siècle

(1) La photographie étant interdite, je n’ai pu saisir les belles images que j’aurais choisies moi-même pour illustrer cette idée tellement inédite sur le rôle de l’art. J’emprunte donc trois photos au catalogue de l’exposition, très complet, et de grande qualité.

L’exposition est visible au Château du Grand Jardin, du 10.10.09 au 20.12.09. Les renseignements s’obtiennent au 03 25 94 17 54 ou en consultant www.legrandjardin.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s