Les querelles de l’image, autant de faux problèmes – 1, Goethe

Je trouve cette citation de Goethe, magnifique, dans un nouveau manuel destiné aux étudiants en licence publié aux PUF : un livre sur lequel je reviendrai, qui aborde tous les problèmes de fond de la Philosophie de l’art.

« Grau, teurer Freund, ist alle Theorie // Und grün des Lebens goldner Baum. » Qu’on peut traduire ainsi : « Grise, très cher ami, est toute théorie // Et vert l’arbre doré de la vie. »

in Faust I,vers 2038-2039

J’ai eu moi-même cette révélation définitive devant les visages de la Pietà du Maître de Chaource, d’autres fois aussi, je l’ai déjà avoué. Mais je vais traiter encore de théorie, d’histoire, et répéter bientôt ce que j’estime pouvoir être considéré comme une ‘mission de l’art’. Je vais à Bruges revoir les Primitifs flamands ; je vais à Tourcoing revoir mon cher Leroy et les mauvais traitements qu’il inflige à l’image pour une illustration inédite de la lumière. Violent contraste et parenté ; à voir… De cette nouvelle confrontation, je tirerai mes conclusions (provisoirement) définitives.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s