Pourquoi dit-on ‘langue de bois’ ? (2)

Quelle injustice, car, notez-le bien, les mots de l’explication sont absents ! Et pourquoi pas une vérité photographique – on dit bien ‘épreuve’ photographique ? Un réalisme de l’infime ne peut-il pas orienter l’imagination de l’invu, découvrir des traces du secret, désigner l’impensable absolu précédent des choses, je répète… Et la profusion des détails rapportés ne peut-elle fidèlement révéler l’Unique-Un, sans rien celer ici de ce qui se découvre si manifestement, donner du sens pur en provoquant l’image à un aveu de pure beauté ?

DSC01468

DSC01472

DSC01484

DSC01492

DSC01487

DSC01498

DSC01507

DSC01514

Un langage élémentaire n’est-ce pas ?

 

Un commentaire sur “Pourquoi dit-on ‘langue de bois’ ? (2)

  1. …Langage de l’apparaissance et de l’apparessence. Le monde nous parle, en permanence. Vos photographies sont superbes ! Elles portent en elles la saveur d’un embrassement et d’un rappel de l’Evocation au fil des chemins que certains poètes auraient qualifiés d' »analogues »…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s