Les deux sources

Ce sont deux ‘photos-peintures’ (1982) de Gerhard Richter à propos de qui j’ai déjà émis l’hypothèse : « aurait-il trouvé ? », tant les images qu’il nous propose suggèrent un mystère de réalité, quel qu’en soit l’instant saisi, mais mystère dévoilé dans cette suggestion de l’image même, tantôt brouillée, confuse, voire carrément abstraite ou catégoriquement réaliste – illustration peut-être de la rivalité peinture-photographie… Ici bien sûr, nous sommes dans une symbolique, mais laquelle ? En faisant une petite recherche, je me suis amusé à retrouver des traces de la dispute opposant historiens et théologiens sur la question des ‘deux sources’ supposées des évangiles canoniques : Marc ou Matthieu ? ou encore quelle source (Q) inconnue qui leur serait antérieure ? On sait bien aujourd’hui la réponse mais aussi qu’elle est inavouable : Michel Henry lui-même s’y est ‘planté’ en comparant la thèse de la résurrection qu’on trouve chez les canoniques et celle de Thomas qui désigne un éveil, une sortie de l’objectivité systématique de nos représentations… Et il y a aussi les ‘deux sources’ de Bergson, son dernier livre, sa thèse fameuse sur l’opposition entre société close et société ouverte, qui ouvrait une voie nouvelle au spiritualisme français, qui n’a pas été suivie… Alors, modestement, je viens dire ici que j’ai voulu illustrer le nouvel intitulé de mon blog : dedans comme dehors, par deux sources d’éclairage mais d’une seule lumière, d’un seul feu, celui-ci animant toute expérience que notre condition de sujet phénoménologique conditionne, partage, en deux pôles, deux sphères, deux champs, mais qui n’en font qu’un si l’on s’abstient de tracer une frontière logique entre les deux. Comme disait Stephen Jourdain, la valeur Deux ne disperse pas le Un, ne le déchire ni ne le mutile – à peine si elle le cache au regard naturel – elle le manifeste en ‘fait’, le révèle et l’exhausse même en découvrant sa prodigalité créatrice. Mais il faut avoir compris et commencé par comprendre ce que veut dire com-prendre !

https://www.gerhard-richter.com/fr/art/paintings/photo-paintings/candles-6

https://dedanscommedehors.home.blog/2012/09/10/richter-a-nouveau-la-voie-tout-entiere-parcourue/

https://dedanscommedehors.home.blog/2015/09/09/michel-henry-gnose-et-gnosticisme/

Un commentaire sur “Les deux sources

  1. Deux sources, ou une indétermination – a-détermination – fondamentale ? Que nous le voulions, ou non, que nous nous en fassions, ou non, l’aveu, que nous l’assumions, ou pas :
    chacun
    de nous
    est
    totalement
    absolument
    irréductiblement
    libre, libre.
    Libre de nous élever, ou de nous avachir. Mais, en réalité, bien plus que ça : libre même de l’alternative. Évidemment, cela peut se contester : on peut trouver des arguments, très pertinents, pour contester cette liberté fondamentale, totale, sans condition : mais c’est encore… notre liberté, de nier notre liberté. De réduire notre vie c’est à dire nous-mêmes à quoi que ce soit, de nous figer, de nous amputer. Cela ne change rien à notre liberté, personnelle, totale : notre existence, c’est à dire nous-mêmes, ne repose sur rien, pas même rien, et ce rien, qui n’est pas même rien, est immarscessible. Ce rien, qui n’est pas même rien, demeure : immanquable fondement de notre existence, personnelle – moi-même en moi, soi-même en soi -, il est, simplement est, seul à être, à tous les temps, toutes les formes, sans jamais faire défaut à qui ou en quoi que ce soit. Il suffit de le reconnaître – de l’avouer, s’avouer notre secret, soi-même en soi-même -, pour changer radicalement, de fond en comble, métamorphoser l’épreuve – au sens d’éprouver – de notre existence.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s