Visage

Le long de l’histoire s’étire ma croyance

elle peint mon visage aux couleurs du monde

et me défigure tant

que je me crois mortel

rêvant le temps de pointillés

d’atomes

Quand la rose se méfie du ciel

Ici et là en reflets fidèles

s’éclaircit ma vue mon visage

multiplié d’innombrables destins

car l’intelligence

l’avais-je pressenti

poétise

ses univers processionnels

en un unique miroir

L’astre engendré de mille aurores naissantes

 

Un commentaire sur “Visage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s